Pédagogie et Enrichissement

PEDAGOGIE ET ENRICHISSEMENT

A. Mise en valeur

I. L'Enrichissement un atout pour le public

Les parcs zoologiques sont pour le public à la fois des lieux de loisirs, de détente, de découverte et d'évasion. Ce sont aussi des lieux où l'on peut se cultiver, acquérir des connaissances, aller à la rencontre du monde végétal et animal. Ils permettent au public de renouer le contact avec la nature dans un environnement toujours plus urbanisé.

Ce contact avec le monde animal peut être source d'émotions diverses telles l'attirance mêlée de fascination ou bien encore parfois le rejet. Plus encore que tout autre animal, les primates (et en particulier les grands singes), interpellent le public. Ils sont en effet si proches et si différents de nous.

En raison de leur proximité avec l'homme, l'idée même de la captivité dans un environnement très différent et souvent moins riche que leur milieu d'origine peut paraître difficilement supportable dans l'esprit d'un certain nombre de visiteurs.                                                                                                                                  

Dès lors, l'enrichissement se révèle être un véritable atout pour renvoyer une image plus positive des zoos, mais aussi des grands singes.

Le fait de procurer un cadre de vie stimulant peut favoriser la mise en valeur des capacités physiques, sociales et cognitives des grands singes. Le regard du public peut ainsi s'en trouver modifié. Le rejet, la pitié ou l'indifférence cèdent plus facilement la place à l'émerveillement, l'intérêt, le désir de comprendre et de respecter.

II. L'Enrichissement, un outil pour la transmission pédagogique

Parmi les missions majeures des parcs zoologiques, la transmission pédagogique occupe une place de choix. La majorité des zoos en a pleinement pris conscience et de nombreux outils et démarches pédagogiques ont ainsi vu le jour ces dernières années.                                                                                                                           

La réflexion actuelle du personnel des zoos autour de cette problématique est donc bien réelle.

Il serait impossible de citer ici tous les objectifs pédagogiques des zoos tant la liste est longue. Nous pouvons cependant en citer certains comme: 

  1. Fournir des données sur les espèces telles les caractéristiques morphologiques, physiologiques, comportementales, cognitives.......ou bien encore des données concernant l'habitat d'origine.
  2. Sensibiliser le public sur le statut des différentes espèces
  3. Expliquer le rôle des zoos en matière de conservation

Dans ce cadre, l'enrichissement occupe une place à part entière dans les dispositifs de transmission pédagogique.   Il possède de nombreux atouts. C'est en particulier un outil concret, vivant, visuel,  spectaculaire et interactif,  qui offre de nouvelles perspectives et accroît la diversité des activités pédagogiques.                                               

Il peut ainsi amener le public à réfléchir sur la question du bien être, de l'importance de l'environnement ainsi que sur les enjeux de la conservation.                                                                                                                  

Il donne d'autre part l'opportunité aux visiteurs de s'approprier des notions qui peuvent parfois paraître complexes notamment dans le domaine de la cognition.

B. Méthodes

I. Pour le grand public

   - Spécificités et attentes

Le grand public est très divers. On rencontre ainsi tous les âges, toutes les catégories sociales et professionnelles. Ils viennent en groupe, en solitaire ou en famille, de manière ponctuelle ou régulière.

Les attentes sont donc logiquement elles aussi très diverses à l'image de ce type de public. Les visites peuvent s'inscrire dans le cadre des loisirs, de la détente ou de l'évasion. Mais elles répondent aussi à un réel désir de connaissances ou bien encore à un vrai projet d'implication personnelle en faveur du monde animal.

   - Exemples

Nous pouvons citer quelques exemples qui pourraient être mis en œuvre dans le cadre d'une transmission pédagogique liée à l'enrichissement (la liste n'est bien évidemment pas exhaustive) :

Pour un public occasionnel :

 - Possibilité de disposer des panneaux (effaçables ou non) qui peuvent être disposés à proximité de l'enclos afin d'expliquer les enjeux de l'enrichissement (qu'est-ce que l'enrichissement, pourquoi le met-on en œuvre, l'intérêt pour l'espèce, pourquoi trouve-t-on certains matériaux dans l'enclos, pourquoi observe-t-on certains comportements.........)

 - Lors des séances de nourrissage ou lorsque des soigneurs se trouvent à proximité, il est possible d'envisager des séquences de médiation directe avec le public (Par exemple, présenter certains objets utilisés pour l'enrichissement ou bien encore certaines matières. Inciter le public à manipuler ces objets ou ces matières........)

 Pour un public d'abonnés (ou d'amis du zoo) :

  - Possibilité d'assister à des séances d'enrichissement tout en s'impliquant de manière plus directe. On pourrait par exemple envisager de créer des ateliers de formation à la fabrication d'objets d'enrichissement, d'initiation à l'éthologie.

 - Un formulaire pourrait être distribué, avec un questionnaire destiné aux visiteurs.

 - Les habitués seraient en situation d'établir un lien privilégié avec certains individus d'un groupe de primates (par exemple en ayant une photo avec fiche détaillée de l'individu, accompagnée d'une journée type, la description des enrichissements que ce singe a déjà expérimenté, des fiches simples d'observation du comportement etc........)

II. Pour le public scolaire

   - Spécificités et attentes

Le public scolaire regroupe l'ensemble des établissements primaires (classes maternelles et primaires), ceux du secondaire (collèges et lycées) et, dans une moindre mesure, les établissements d'enseignements professionnels.                                                                                                                                                          L'éventail des âges est donc très étendu, et va de deux ans à dix huit ans.

 Les visites peuvent être ponctuelles ou bien encore s'inscrire dans le cadre d'un projet scolaire d'une durée variable sur l'année.

 Les attentes dépendent donc du contexte dans lequel s'inscrivent les visites et sont ainsi très différentes en fonction des situations. Il peut s'agir d'une simple visite de détente (sorties de fin d'année), comme de visites liées plus étroitement au programme scolaire.                                                                                                      

Dans ce dernier cas, les attentes des professeurs seront plus précises en matière de contenu. Celui-ci devra répondre à certains critères, c'est-à-dire,  avoir lien avec le projet de la classe, le programme scolaire. Il viendra illustrer, éclairer certaines thématiques, notions, concepts traités en classe.

    - Exemples

(Pour tous les exemples cités ci-dessous, il faut prendre bien évidemment l'âge des élèves en considération et adapter les activités, la démarche, les outils en fonction de ce paramètre.)

Concernant les visites ponctuelles, comme les sorties de fin d'années ou lorsque le professeur n'a pas de souhaits particuliers, il est envisageable de reprendre les exemples cités plus haut dans le chapitre « grand public occasionnel »

 Pour les visites qui s'inscrivent dans un projet de classe ponctuellement ou à plus long terme, la transmission pédagogique liée à l'enrichissement peut être envisagée à différents niveaux :

 Pédagogie ayant pour objet l'enrichissement :

  • - Organisation de séances d'enrichissement en présence des élèves. Une discussion pourrait ainsi avoir lieu entre les élèves et les intervenants concernant les différentes questions liées à l'enrichissement: pourquoi, comment, avec quoi, avec quelle espèce, où...
  • - Initiation à l'éthologie, élaboration de fiches d'observation, mise en œuvre de séances d'observation, afin, par exemple, d'évaluer la pertinence des enrichissements
  • - Atelier de fabrication d'objets d'enrichissement, discussion autour des matériaux utilisés, des formes, des couleurs, de la nourriture, etc
  • - Essais de ces objets par les élèves eux-mêmes
  • - Fabrication de maquettes reproduisant les enclos avec les emplacements des enrichissements fixes. Réflexion autour de la pertinence de ce type d'enrichissement

Pédagogie utilisant l'enrichissement pour illustrer et expliquer certaines notions et concepts :

  • - L'enrichissement constitue une excellente illustration concernant certaines notions comme les adaptations morphologiques (la locomotion, la préhension, la vision), physiologiques (l'alimentation, les fonctions digestives ), comportementales (les aspects sociaux, cognitifs), ainsi que les aspects écologiques (les caractéristiques du milieu, de l'habitat, les besoins vitaux de l'espèce ).

 

Les grands singes bénéficiant d'un programme d'enrichissement sont plus actifs, plus stimulés. L'observation de ceux-ci se révèle ainsi plus riche en enseignements et permet des développements intéressants pour éclairer différentes problématiques.

                                                                                                               Christine Avril   (Projet GAEP)