Visite du Zoo de Lille

27 Mars 2008

Après le safari parc de Thoiry, nous voici partis pour la deuxième visite « AFSA dans les parcs ». Le but de ces visites est de faire connaître l’association, de rencontrer des soigneurs afin de créer un réseau d’échanges dans notre profession.

Le zoo de Lille se trouve au cœur du bois de la Citadelle et présente environ 300 animaux de 80 espèces différentes.

Nous sommes arrivés à 13 heures pour la visite du zoo et des coulisses en compagnie du chef soigneur Jacques Leroy.

Nous avons discuté du fonctionnement du parc tout en visitant.

La première allée de volières a été complètement rénovée. On y trouve, porcs-épics, oiseaux, lémuriens.

Nous avons visité la cuisine du zoo qui est gérée par deux « soigneurs-cuisiniers » qui préparent les plats pour tous les animaux du zoo, ce qui libère du temps aux soigneurs et leur permet ainsi de consacrer davantage de leur temps aux soins animaliers proprement dit.

Nous avons aussi découvert l’élevage de rongeurs. Un tel élevage est rentable mais son entretien prend tout de même un peu de temps aux animaliers. Au final, cela permet de donner aux animaux du parc des animaux fraîchement tués. A ce sujet me viennent différents thèmes qui seraient intéressants d’aborder lors des prochaines conférences : Y’a-t-il des risques à donner du vivant ? Est-ce plus dangereux pour les mammifères marins de donner du poisson vivant (pas le droit de donner du poisson vivant à Nausicaa) ? Le milieu aquatique est-il moins « stérile » que les cages d’élevage des rongeurs ? C’est un thème que j’aimerai bien aborder avec un vétérinaire.

Nous avons rencontré quelques soigneurs animaliers sur le terrain ainsi que les techniciens très occupés par le chantier de la Maison Tropicale (en rénovation). Les animaux tels que les Tamarins et Ouistitis, Pythons, Boas, Tortues et Iguanes se trouvent habituellement dans cette serre tropicale. Nous avons traversé le chantier et découvert entre autre le travail d’un artiste qui effectue les peintures de toutes les loges à la bombe (façon tag).

Au niveau du parc africain, nous avons ensuite visité la loge des rhinocéros blancs. Au sol se trouve un nouveau revêtement fait d’une juxtaposition de tapis de caoutchouc pour le confort des pieds des animaux (fournisseur Equip’horse ; demander le catalogue car tapis non mentionnés sur le site Internet). Ce revêtement sera également appliqué dans les loges des zèbres de Grant qui partagent l’enclos avec les rhinos. Ce tapis permet de ne plus utiliser de paille, ce qui facilite le travail de nettoyage tout en assurant un bon confort pour les animaux.

Les rhinos sont deux jeunes mâles demi-frères qui une fois leur maturité sexuelle atteinte, partiront se reproduire au sein de groupes de femelles.

Singes Zoo de Lille
Singes Zoo de Lille

Au niveau des Iles des singes, nous avons pu voir évoluer des Gibbons à mains blanches, des Siamangs et des Capucins.

Dans le parc Amérique du Sud, des dizaines d'espèces cohabitent en parfaite harmonie. Ainsi Tapirs terrestres, Alpagas, Capybaras, Maras et autres Bernaches semblent s’entendre.

Nous avons également rencontré le responsable du service pédagogique. Les thèmes des animations semblent très diversifiés, et il y a même des animations à thèmes à la carte pour les groupes scolaires!

Ensuite en fin d’après-midi, nous nous sommes réunis avec les soigneurs. C’est toujours un peu impressionnant au départ mais nous allons à l’essentiel : l’AFSA, le colloque d’Amnéville, le site et le forum. Je fais mon petit sondage habituel : 50% des soigneurs ont Internet chez eux ; les autres peuvent le consulter au zoo.

Ensuite, nous en sommes venu à parler de l’idée d’organiser des journées de formation. En comparant avec l’Association Française des Vétérinaires de Parcs Zoologiques (AFVPZ), j’apprend que pour réaliser de telles journées il faut être reconnu « organisme de formation » et que le dossier est laborieux à remplir. C’est la vétérinaire du parc, Dorothée, qui était présente à notre « réunion AFSA », qui nous annonce également que les vétérinaires ont parlé de l’AFSA à l’Assemblée générale de l’AFVPZ,à Paris, en mars de cette année. Ils nous soutiennent dans notre démarche et c’est vraiment une très bonne nouvelle pour l’AFSA ! Cependant il faut encore que nous fassions nos preuves et que l’association résiste dans le temps et prouve sa force et sa crédibilité !

J’ai proposé à Dorothée que l’on reste en contact et que certains vétérinaires de zoo puissent nous rejoindre lors de nos réunions annuelles. Elle est tout à fait pour, si l’on ne rentre pas dans des présentations trop poussées dans le domaine vétérinaire (pour éviter les dérapages), mais ne prononce qu’en son nom, et il faudra contacter les vétérinaires au cas par cas.

Nous avons parlé ensuite de la « Dreamnight at the Zoo » : le premier samedi de juin le zoo ouvre ses portes aux enfants malades et aux handicapés pour la soirée de 18h à 22h30. Toute l’équipe du Zoo vient aider bénévolement ce soir là. Le Zoo de Thoiry se lance aussi dans ce grand projet cette année. Vous pouvez vous renseigner sur cet évènement sur le site Dreamnight at the Zoo et si vous avez besoin d’aide pour trouver des sponsors, faites comme le Zoo de Lille, faites vous aider de stagiaires d’écoles de Communication ou de Marketing.

Ce déplacement au Zoo de Lille a été très bénéfique comme à chaque fois. Merci à mes deux coéquipières : Nathalie de Fort Mardyck et Julie de Thoiry (qui nous a rejoint en fin de journée) et merci à l’équipe du Zoo de Lille d’être venue écouter notre petit discours ! En espérant les lire bientôt sur le forum de l’AFSA !

Mes coéquipières au Zoo de Lille
Mes coéquipières

Les journées « AFSA dans les parcs » continueront après le colloque d’Amnéville ; Renseignez vous sur le forum pour vous inscrire à la suivante.